Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 14:15

En complément d'un récent article.

igepac en profite pour vous faire découvrir une association, l'ASEF.

L’ASEF est une fédération nationale d'associations de santé environnement régionales. Elle rassemble aujourd'hui près de 2 500 professionnels de santé en France et est devenue incontournable sur les questions de santé-environnement.

 

Née en 2008 à l'occasion d'une étude sur la pollution des fleuves aux PCB aux côtés du WWF, l’association s’est affirmée en 2009 en réalisant une étude nationale sur la qualité de l'air intérieur des crèches et en participant aux tables rondes du Grenelle des Ondes. Elle s'intéresse aujourd'hui beaucoup à l'impact du changement climatique sur la santé.

 

En tant que médecins, ses membres considèrent qu’il est de leur devoir d’informer et de demander la mise en place de politiques de prévention. L’ASEF appelle à agir pour faire entrer la société dans la voie de la santé durable.

 

_____________________________

 

Publié le 19 Mai 2010, un article de Caroline Alberola

Une équipe de chercheurs des Universités de Harvard et de Montréal, a découvert que l'exposition aux pesticides pourrait être associée à l'apparition d'un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (THADA) chez les enfants.

Publiée dans la revue Pediatrics, l’étude conduite par Maryse F. Bouchard a mis au jour un lien entre l'exposition à de fortes concentrations de pesticides et le développement du THADA.

1 139 enfants vivant aux États-Unis ont été suivis et les concentrations de pesticides dans leurs urines ont été analysées.

Selon les auteurs, l'exposition au malathion (un organophosphoré utilisé comme insecticide et acaricide), aux concentrations fréquemment observées chez les enfants américains, pourrait contribuer au diagnostic de THADA. L’exposition aux organophosphorés pendant l’enfance pourrait ainsi avoir des effets persistants sur le système nerveux et provoquer des troubles de l’attention et un déficit cognitif.

Cette étude est confortée par des études antérieures mettant en évidence une hyperactivité et des déficits cognitifs chez les animaux suite à une exposition à certains organophosphorés.

 

lire_la_suite.png

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 06:10

pesticides-25-mai-2010

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 07:02

glyphosate

Une étude de l’Agence de l’eau Seine-Normandie

 

Le glyphosate est un pesticide fréquemment retrouvé dans les eaux de surface.

 

 

L’Agence de l’eau Seine-Normandie apporte de l'eau au moulin d'igepac :

  

" Il est aussi présent dans l’eau potable à des concentrations supérieures à la norme car il n’est pas retenu par le charbon actif " ( pas toujours analysé et très peu de traitements de l'eau utilisent le charbon actif, en dehors des très grandes villes ).

 

 

L’objectif de l’étude est de tester en laboratoire la clarification et l’adsorption comme technique d’élimination du glyphosate.

La clarification aux sels de fer est plus efficace que celle mise en oeuvre avec les sels d’aluminium, ... mais ne suffit pas à respecter la norme.

L’adsorption sur de la bioloite recouverte de Fe3+ est très prometteuse, ... et est plus efficace que l’adsorption sur du charbon recouvert de Cu2+.

L’étude se poursuit pour confirmer les résultats d’adsorption à l’échelle pilote et industrielle, ... et pour tester d’autres oxyhydroxyde de fer qui ont l’avantage de ne pas nécessiter de régénération fréquente.  

 

Pour en savoir plus   http://www.eau-seine-normandie.fr/index.php?id=5760

et une initiative du Conseil Général de Seine et Marne contre le Roundup et une nouvelle victoire du CRIIGEN aux Etats Unis

http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=71&Itemid=102

 

http://www.frequenceterre.com/chroniques-environnement-210509-1162-Roundup-toxique-pour-l-homme-selon-une-etude-argentine.html

 

http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/index.php?69/89

 

2008 – Un interview de Robert Bellé, Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie de Roscoff ( Unité Mer et santé ) témoigne de la toxicité du roundup dont le glyphosate est la molécule active.  

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 07:07

logo-echaECHA – European Chemicals Agency

Agence européenne des produits chimiques

 

 

 

L'Agence est située à Helsinki, en Finlande et devra gérer les procédures d'enregistrement, d'évaluation, d'autorisation et de restriction relatives aux substances chimiques, afin d'assurer la cohérence au niveau de l'Union européenne. Ces procédures sont destinées à fournir des informations complémentaires sur les substances chimiques, afin de veiller à leur utilisation sûre et de garantir la compétitivité de l'industrie européenne.

 

Pour prendre ses décisions, l'Agence tient compte des meilleures données scientifiques et techniques et informations socio-économiques disponibles. Elle fournit aussi des informations relatives aux substances chimiques et des conseils techniques et scientifiques. Par le biais de l'évaluation et de l'approbation des propositions d'essais, l'Agence minimise les essais sur les animaux.

 

Afin de mettre en place un contrôle adéquat des substances chimiques les plus dangereuses, les sociétés seront progressivement tenues d’obtenir une autorisation préalable à leur utilisation ou à leur commercialisation. L’ECHA coordonne et émet des avis sur la classification de ces substances, et gère l’évaluation de leurs applications industrielles.

 

Les exigences en matière de classification et d’étiquetage imposent aux entreprises d’évaluer les produits chimiques qu’elles proposent et de communiquer tout danger pertinent sur l’étiquette. Pour garantir une classification transparente de toutes les substances, l’industrie devra intégrer une notification de la classification dans la base de données publique de l’ECHA.

 

Les fabricants et importateurs de substances chimiques doivent soumettre un dossier d’enregistrement à l’Agence afin de prouver qu’ils ont identifié les risques associés à leurs produits et qu’ils sont capables de les maîtriser. L’ECHA consigne les données fournies et publie les informations non confidentielles.

Avant le 30 Novembre 2010, les fabricants et commerçants de produits chimiques ont l’obligation de déclarer certaines substances qu’ils commercialisent sous peine d’interdiction de vente ou d’utilisation au sein de l'UE.

________________________

 

ECHA vient de publier la liste des 4400 substances soumises à déclaration.

La liste http://echa.europa.eu/doc/echa_chem/list_identified_registrations_2010.pdf 

La synthèse 2010  http://echa.europa.eu/doc/ECHADocuments/summary_wp2010_fr.pdf

Le site Web de l'ECHA fournit des renseignements sur la marche à suivre. http://echa.europa.eu/home_fr.asp

 

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 18:45

 Pourquoi limiter une viticulture plus raisonnable au seul Sud-ouest ?

 

Les consommateurs étrangers refusent nos bons vins avec de fortes doses de pesticides, les producteurs réagissent.

 

 

viticulture raisonnée - avril 2010

 

 

 

A revoir : des pesticides dans les vins de France

 

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 07:00

poissons-morts

 

La pollution générale des cours est alarmante, sauf pour nos décideurs, comme de bien entendu.

 

 

Sur 69 espèces de poissons d’eau douce sur le territoire métropolitain, 15 d’entre elles sont menacées de disparition. Ce constat est issu d’une étude réalisée par le comité français de l’union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Muséum national d’Histoire naturelle en partenariat entre autres avec l’Onema. Il est intégré dans la liste rouge des espèces menacées en France.  poissons-menaces-dec-2009

<< voir également le site de l'UICN >>

 

Le Comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’Union internationale pour la conservation de la nature en France.

Le Comité français de l’UICN regroupe actuellement 2 ministères, 8 organismes publics, 36 organisations non-gouvernementales, ainsi qu’un réseau d’environ 250 experts rassemblés au sein de commissions thématiques et de groupes de travail.

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 11:29

pesticides-la-tribune-09-avril-2010

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 00:00

logo ministere ecologieDans le cadre de la Semaine du Développement durable,

 

Chantal JOUANNO,

Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie

http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=15197

 

 

signe un accord cadre sur l’usage des pesticides par les jardiniers amateurs ce vendredi 2 avril à 11h30 à la Société nationale d’horticulture de France (S.N.H.F) - 84, rue de Grenelle – 75007 Paris

 

Le milieu non-agricole (jardiniers amateurs, collectivités locales) représente 5% des usages de pesticides en France et pourrait être à l’origine d’une part importante de la pollution de l’eau.

 

Alors que le Grenelle Environnement a fixé comme objectif une réduction de 50% des pesticides d’ici 2018 avec le plan "Ecophyto", cet accord cadre rassemble les principaux acteurs de la distribution des pesticides et des moyens alternatifs de gestion et de protection des plantes, ainsi que les plus grandes associations de jardiniers amateurs* afin de :

  

 - soutenir l’amélioration des pratiques des  jardiniers amateurs en privilégiant l’entretien du jardin sans produits chimiques ;

 

- favoriser et soutenir les démarches permettant d’améliorer la connaissance individuelle des jardiniers, la formation des vendeurs et la connaissance des organismes nuisibles ;

 

- promouvoir les méthodes alternatives réduisant l’usage des pesticides et favorisant la biodiversité.

 

* l’association des jardiniers de France, l’association des journalistes du jardin et de l’horticulture, les artisans du végétal, le conseil national des jardins collectifs et familiaux,  la Fédération des magasins de bricolage , la Fédération nationale des métiers de la jardinerie, la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs, le jardin du cheminot, Noé conservation,  la société nationale d’horticulture de France , l’union des entreprises pour la protection des jardins et des espaces verts.

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 07:00

affiche-semaine-sans-pesticides-01-2010


 Une semaine pour dire non aux herbicides ( http://www.semaine-sans-pesticides.com/ ), fongicides, souricides et autres produits pas très sympathiques... Pour la cinquième année consécutive, un collectif d'associations écologistes organise en cette fin de mois de mars la semaine sans pesticides, avec 300 événements dans tout le pays - visite de ferme, projections de film, débats... - pour dire qu'une agriculture sans pesticides, c'est possible. Même si c'est encore bien rare.


Aujourd'hui, en France, pas moins de 76.000 tonnes de produits phytosanitaires sont utilisées chaque année, dont 90% dans l'agriculture. Des pesticides qui ont permis d'améliorer la productivité agricole, mais pas sans conséquences. Ils polluent nos rivières, stérilisent les sols et provoquent une prolifération des algues vertes notamment sur les côtes bretonnes, des algues qui dégagent des vapeurs toxiques.   

 

logopdf.png 

<< Lire la suite


______________________


 



Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 07:00

 affiche-semaine-sans-pesticides-02-2010
Alsace Nature dénonce l’importante présence de pesticides dans les cours d’eau de la région. Explications de Jean-Jacques Schwaab, membre du réseau eau de cette association de protection de la nature.

 

 

 

Quels produits polluants a-t-on détecté dans les cours d’eau alsaciens ?

 

Aujourd’hui, les pesticides les plus alarmants sont le glyphosate et son métabolite l’ampa. Le glyphosate est la matière active de plusieurs herbicides commerciaux comme par exemple le Roundup® de la firme Monsanto®. L’ampa est un produit de dégradation du glyphosate. Cette molécule est classée toxique pour les organismes aquatiques par la commission européenne. La toxicité du Roundup® sur les cellules embryonnaires humaines a été établie par des chercheurs de l’Université de Caen.

 

Ces produits constituent un danger évident pour les écosystèmes aquatiques et menacent les nappes phréatiques dans lesquelles on a déjà recensé 11 points avec des concentrations de 0,1 à 0,9 µg/l de glyphosate/ampa. Le code de la santé publique a fixé la limite des teneurs de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine à 0,1 µg/l par substance active individuelle.

 

logopdf.png
<< Lire la suite


Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article

Présentation

C'est un blog igepac consacré aux pesticides

Recherche

En salle depuis le 10 novembre

severn

 Le nouveau film

 de JP Jaud

Archives