Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 20:10

 

Coca-cola aux pesticides

 &

Suicide aux pesticides

 

mortels-pesticides.PNG

 

 

Nous avons entendu parler de cette information : un mort et trois personnes empoisonnées par une boisson lactée de Coca-Cola contaminée par un pesticide dans la province du Jilin ( nord-est de la Chine ).

 

Une mère et son fils à Changchun, capitale du Jilin, ont présenté des symptômes d'intoxication alimentaire après avoir bu la boisson lactée Minute Maid "Super Milky" lundi soir. L'enfant est décédé à l'hôpital et la mère est toujours hospitalisée, a déclaré le Comité provincial de la sécurité alimentaire.

 

Source et suite ici :

http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/7662801.html /

 

 

 

En Belgique, un homme avale un pesticide après avoir étranglé sa femme  ! 

 

Un septuagénaire résidant à Schulen dans le Limbourg a étranglé sa femme avant d’avaler un pesticide pour mettre fin à ses jours, rapportent mardi plusieurs quotidiens flamands.

 

L'une des filles du couple a alerté la police car elle ne parvenait pas à entrer chez ses parents. Dans la chambre à coucher, les agents ont découvert le corps sans vie d'Olga V. La victime semble avoir été étranglée. Son mari, Frans G., a quant à lui dû être transporté d'urgence à l'hôpital. L'homme aurait avalé un pesticide pour tenter de se suicider. Il était toujours à l'hôpital lundi soir, mais ses jours ne sont plus en danger. Les causes de ce drame familial demeurent pour l'instant obscures.

 

http://www.rtl.be/info/votreregion/flandre/841548/schulen-il-etrangle-sa-femme-et-avale-un-pesticide /

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 06:46

 

bananeraie-costa-rica-1 

 

" Au risque d’écorner les bonnes consciences, je vais à nouveau évoquer les pratiques des multinationales qui œuvrent au Costa Rica (Dole, Del Monte, Chiquita et bien d’autres) et qui, avec le soutien des gouvernements respectifs, inondent le marché européen de produits agricoles cultivés dans des conditions plus que douteuses, remettant en question la sécurité alimentaire.

 

Autrefois, le Costa Rica subvenait en grande partie à ses besoins alimentaires. Aujourd’hui, les denrées principales doivent être importées car la monoculture imposée par l’économie mondiale ne permet plus l’auto-suffisance. Et ici comme ailleurs, des milliers d’hectares de forêts ont fait place à la production industrielle destinée à l’exportation. Les terres empestent de produits agro-chimiques tandis que les fleuves charrient ces substances toxiques jusqu’aux océans.

 

Dans ce petit pays, à des milliers de kilomètres des assiettes des consommateurs, citoyens, syndicalistes, écologistes et agriculteurs livrent une guerre à la monoculture planifiée par l’industrie agricole. Tous sont conscients que leurs luttes pour améliorer les conditions des travailleurs et la responsabilité environnementale seront inutiles tant que les consommateurs occidentaux ne seront pas informés sur le coût réel des produits qu’ils achètent.

 

Après la banane, l’ananas

 

Le 22 juin dernier lors d’une conférence de presse, la ANEP (Asociación Nacional de Empleados Públicos y Privados) a dénoncé les conditions de travail des employés dans deux plantations d’ananas. La majorité des salariés ne bénéficient pas du système de sécurité sociale, des primes et vacances prévus par la loi. Leur salaire est en dessous du salaire social minimum et les heures supplémentaires ne sont pas rémunérées. L’ANEP a de plus dénoncé l’utilisation du Furadan (marque commerciale du Carbofuran), un pesticide qui s’est révélé être hautement toxique pour les humains, les oiseaux et les poissons et qui est aujourd’hui interdit aux États-Unis, au Canada et en Europe.

 

« Durant une inspection de certification dans l’entreprise, un travailleur a refusé de dissimuler l’utilisation de ce produit aux inspecteurs, ce pourquoi il a été licencié le jour suivant. Quand arrivent les inspecteurs du Ministère du travail, ils font monter les travailleurs clandestins dans des camions et les emmènent se cacher, ils font la même chose avec les produits chimiques. Pour tout cela, nous avons décidé de nous réunir pour nous syndiquer, la réponse de l’entreprise a été le licenciement immédiat de tous » a déclaré Gerardo Barba Hurtado, un travailleur qui s’est risqué à dénoncer son ex-employeur et qui doit aujourd’hui supporter des menaces et intimidations.

 

De son côté, le député José María Villalta Florez-Estrada, que j’apprécie grandement pour son humanisme et son intégrité, s’est compromis a intervenir à l’Assemblée législative afin que les ministères du travail, de la santé et de l’environnement apportent des réponses quant à leur inefficacité en matière de protection de l’environnement, des droits humains et du travail ; ceux-ci devront s’exprimer quant à l’utilisation de produits agro-chimiques toxiques qui sont interdits dans la plupart des pays du monde et en particulier dans les pays où s’exporte l’ananas.

 

Depuis, une solidarité entre les travailleurs de ces exploitations agricoles s’est établie en dépit d’une forte pression des employeurs. Malgré les menaces qui pèsent sur leurs emplois, ils sont prêts à dénoncer les violations de leurs droits et l’usage de pesticides interdits qui contaminent l’environnement et affectent la santé des communautés avoisinantes dont certaines sont ravitaillées en eau par camion citerne car elles ne peuvent plus utiliser leur source d’eau, hautement polluée. La contamination des sols et des réserves aquifères est très préoccupante.

 

Cet appel à la justice sociale nous concerne tous. Acheter des ananas provenant du Costa Rica, c’est renforcer le pouvoir de ces entreprises qui exploitent sans vergogne les travailleurs, contaminent l’environnement et trompent les consommateurs. La course aux profits des multinationales n’engendre que misère, désolation et injustice sociale dans le monde entier, et les consommateurs des pays occidentaux sont les acteurs de ces tragiques circonstances. L’égoïsme, la naïveté et la confiance des consommateurs sont les facteurs clés de la prospérité de ces lobbies qui abandonnent à la faillite les producteurs locaux.

 

Arrêtons de croire tout et n’importe quoi

 

En 2006, une coalition de 70 syndicats et ONG accusait la multinationale Dole de ne pas respecter les droits humains dans les plantations d’Amérique latine, un sujet malheureusement toujours d’actualité. Du côté des consommateurs, Dole prétend mettre tout en œuvre pour satisfaire ses clients et leur offrir des produits de qualité.

 

Elle affirme aussi avoir réduit significativement la quantité de produits chimiques depuis 1980, voir même éliminé complètement certains poisons. La compagnie propose également une gamme de produits bio certifiés qui répondent aux mêmes exigences de qualité que ses produits conventionnels, à la différence que ceux-ci sont cultivés sans produits chimiques et engrais de synthèse.

 

C’est ainsi que, par le biais de son site internet, cette même compagnie qui viole les droits humains et empoisonne l’environnement, souhaite gagner notre confiance, qu’en pensez-vous ? Ne vous est-il jamais arrivé de dire à une personne ce qu’elle avait envie d’entendre, tout simplement pour lui faire plaisir ou pour la rassurer ? Bien sûr, ça ne rapporte rien mais maintenant, imaginez que cela puisse vous faire gagner des millions…

 

Pourquoi donc devrions-nous nous sentir en sécurité avec l’homo industrialis ? L’avarice qui le ronge n’est-elle pas la pire des dégénérescences ? Faites-vous confiance à un inconnu ? Confieriez-vous un secret à un fabulateur ? Confieriez-vous votre porte-monnaie à un voleur ? ou votre santé à un charlatan ? En toute logique non. Alors pourquoi faire confiance aux compagnies qui dépensent sans compter en opérations de marketing et dont l’unique objectif est de satisfaire leur conseil d’administration en fin d’année ? Couleurs et slogans sont adaptés pour stimuler nos désirs mais en aucun cas pour motiver notre confiance.

 

Aucun lobby ne peut prétendre collaborer au commerce équitable, nous devons être capable de percevoir la tromperie, nous ne devons pas nous laisser bercer par les messages publicitaires mystificateurs au risque de nous endormir sur des idées préconçues, des opinions infondées. Nous ne sommes pas plus stupide que ces politiciens à qui nous confions nos convictions citoyennes, nous ne sommes pas moins dignes que ces savants qui bouleversent notre existence, notre destinée et notre évolution, et surtout nous sommes incontestablement plus généreux que tous ces nantis qui asphyxient le monde. Alors faisons en sorte que notre pouvoir de décision bénéficie à l’humanité et à notre planète, le temps est venu d’évoluer en consom’acteurs."

 

Source : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article17061

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:04

 sorti en France en novembre 2010

  

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:02

Un viticulteur est mort d'une leucémie, reconnue comme maladie professionnelle, après des expositions répétées aux pesticides … et des années de calvaire et de souffrance.

 

Il se battait pour interdire l'utilisation de pesticides mais n'a pas eu le temps de gagner son combat. Yannick Chenet, un agriculteur de 43 ans, est décédé d'une leucémie contractée à la suite d'expositions répétées aux pesticides, ce samedi dans sa commune de Ruffec en Charente.

 

Ce viticulteur, avait été exposé à des pesticides pendant de nombreuses années. Il avait contracté la leucémie qui l'avait empêchée de poursuivre l'exploitation de ses terres. En 2006, il avait obtenu de la Mutualité sociale agricole (MSA) la reconnaissance de maladie professionnelle pour son cancer du sang.

 benzene_noyau_mortel_couleur.jpg

 

Si aucun produit n'a été pointé du doigt par la MSA, les soupçons se sont portés sur le benzène, "fréquemment utilisé comme solvant ou diluant", selon Sud-Ouest qui précise qu'"une première jurisprudence, en 2003, concernant un agriculteur de la Meuse" lui avait permis d'obtenir satisfaction.

 

Son combat contre l'utilisation des pesticides avait été raconté dans le film de Jean-Paul Jaud, Severn, sorti en France en novembre 2010 (voir la bande-annonce ci-dessous). Yannick Chenet, avec un autre agriculteur, Paul François, y témoignaient de leur combat contre la firme Monsanto qui fabrique les pesticides qui les ont empoisonnés.

 

Source :

 http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/sciences-et-sante/un-agriculteur-francais-tue-par-les-pesticides/article-1194927709025.htm

 

 

Quelques secondes de son témoignage, extrait du film

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 12:42

Vendeuvre-sur-Barse est un chef-lieu de canton d'environ 3 000 habitants, situé dans le département de l'Aube, région Champagne-Ardenne.

 

10-vendeuvre

 

477 pesticides recherchés pour prouver une pollution présente depuis des années. L'analyse de juin 2010.

 Pollution-vendeuvre-nov-2010.PNG

pesticides-vendeuvre-nov-2010.PNG

 

 pesticides-molécules-Vendeuvre

 

Une pollution antérieure à 1998 et constante :

 

la preuve pas les analyses >> logopdf.png

 

 

Les 477 pesticides

 

1-(3,4-dichlorophényl)-3-méthylurée

1-(3,4-dichlorophényl)-urée

1-(4-isopropylphenyl)-urée

2,2',4,4',5,5'- hexabromodiphényle

2,2',4,4',5- pentabromodiphényle

2,2',4,4',6- pentabromodiphényle

2,2',4,4'- tétrabromodiphénylé

2,4,5-T

2,4-D

2,4-DB

2,4-MCPA

2,4-MCPB

2,6 Dichlorobenzamide

2,6-Diethylaniline

3,4-dichloroaniline

3-Ketocarbofuran

AMPA

Abamectin

Acide Hydroxybenzoïque

Acifluorfen

Aclonifen

Acrinathrine

Acéphate

Acétamiprid

Acétochlore

Alachlore

Aldicarbe

Aldicarbe sulfoné

Aldicarbe sulfoxyde

Aldrine

Alphaméthrine

Amidosulfuron

Aminotriazole

Amitraze

Améthryne

Anthraquinone

Asulame

Atrazine

Atrazine déséthyl

Atrazine déséthyl déisopropyl

Atrazine-2-hydroxy

Atrazine-déisopropyl

Azaconazole

Azamétiphos

Azinphos méthyl

Azinphos éthyl

Azoxystrobine

Bendiocarbe

Benfluraline

Benfuracarbe

Benomyl

Benoxacor

Bentazone

Benzidine

Bifenox

Bifenthrine

Bioresmethrine

Bitertanol

Boscalid

Bromacil

Bromadiolone

Bromophos méthyl

Bromophos éthyl

Bromopropylate

Bromoxynil

Bromoxynil octanoate

Bromuconazole

Bupirimate

Buprofézine

Butraline

Buturon

Butyl benzyl phtalate

Bénalaxyl

Cadusafos

Captafol

Captane

Carbaryl

Carbendazime

Carbofuran

Carbophénotion

Carbosulfan

Carboxine

Carbétamide

Carfentrazone éthyle

Chinométhionate

Chlorbromuron

Chlorbufame

Chlordane

Chlordane alpha

Chlordane béta

Chlordécone

Chlorfenvinphos

Chlorfluazuron

Chloridazone

Chlorméphos

Chloroméquat chlorure

Chloronaphtalène-1

Chloronaphtalène-2

Chloroneb

Chloronitrobenzène méta

Chloronitrobenzène ortho

Chloronitrobenzène para

Chlorophacinone

Chlorothalonil

Chloroxuron

Chlorprophame

Chlorpyriphos méthyl

Chlorpyriphos éthyl

Chlorsulfuron

Chlorthal-diméthyl

Chlorthiamide

Chlortoluron

Chlorure de choline

Clethodime

Clodinafop-propargyl

Clomazone

Clopyralid

Cloquintocet-mexyl

Coumaphos

Coumatétralyl

Cyanazine

Cycloxydime

Cycluron

Cyfluthrine

Cymoxanil

Cyperméthrine

Cyproconazol

Cyprodinil

Cyromazine

DDD-2,4'

DDD-4,4'

DDE-2,4'

DDE-4,4'

DDT-2,4'

DDT-4,4'

DEHP (2-ethylhexyl phtalate)

Deltaméthrine

Deméton S méthyl sulfoné

Desmethylnorflurazon

Desméthylisoproturon

Desmétryne

Diallate

Diazinon

Dicamba

Dichlobénil

Dichlofenthion

Dichlofluanide

Dichlormide

Dichlorobenzidine-3,3'

Dichlorprop

Dichlorprop-P

Dichlorvos

Diclofop méthyl

Dicofol

Dieldrine

Diethofencarbe

Difenacoum

Difethialone

Diflubenzuron

Diflufénicanil

Difénoconazole

Diméfuron

Dimétachlore

Diméthoate

Diméthomorphe

Diméthénamide

Dimétilan

Diniconazole

Dinitrocrésol

Dinocap

Dinoseb

Dinoterbe

Diquat

Disyston

Dithianon

Diuron

Déméton

Déméton-O

Déméton-S

Dépallethrine

EPTC

Endosulfan alpha

Endosulfan béta

Endosulfan sulfate

Endosulfan total

Endrine

Epoxyconazole

Esfenvalérate

Ethidimuron

Ethion

Ethiophencarbe

Ethofumésate

Ethoprophos

Etrimfos

Famoxadone

Fenbuconazole

Fenchlorphos

Fenhexamid

Fenitrothion

Fenizon

Fenoxycarbe

Fenpropathrine

Fenpropidin

Fenpropimorphe

Fenthion

Fipronil

Flazasulfuron

Florasulam

Fluazifop butyl

Fluazifop-P-butyl

Fludioxonil

Flufénoxuron

Flumioxazine

Flupyrsulfuron-méthyle

Fluquinconazole

Fluridone

Flurochloridone

Fluroxypir

Fluroxypir-meptyl

Flurprimidol

Flurtamone

Flusilazol

Fluthiamide

Flutolanil

Flutriafol

Fluvalinate-tau

Folpel

Fomesafen

Fonofos

Foramsulfuron

Formothion

Fosetyl-aluminium

Fosthiazate

Furalaxyl

Furathiocarbe

Fénamidone

Fénarimol

Fénazaquin

Fénoxaprop-éthyl

Fénuron

Glufosinate

Glyphosate

HCH alpha

HCH béta

HCH delta

HCH epsilon

HCH gamma (lindane)

Haloxyfop éthoxyéthyl

Haloxyfop-méthyl (R)

Heptachlore

Heptachlore époxide

Heptachlore époxyde cis

Heptachlore époxyde trans

Hepténophos

Hexachlorobenzène

Hexachlorobutadiène

Hexachloropentadiène

Hexaconazole

Hexaflumuron

Hexazinone

Hexythiazox

Hydroxycarbofuran-3

Hydroxyterbuthylazine

Imazalile

Imazamox

Imazaméthabenz-méthyl

Imidaclopride

Imizaquine

Iodofenphos

Iodosulfuron-methyl-sodium

Ioxynil

Iprodione

Iprovalicarb

Isazophos

Isodrine

Isofenvos

Isoproturon

Isoxaben

Isoxaflutole

Kresoxim-méthyle

Lambda Cyhalothrine

Lenacile

Linuron

Lufénuron

Malathion

Mecoprop-1-octyl ester

Mefenacet

Mefenpyr diethyl

Mepiquat

Metconazol

Metsulfuron méthyl

Molinate

Monolinuron

Monuron

Myclobutanil

Mécoprop

Mécoprop-p

Méfonoxan

Mépanipyrim

Mépronil

Mésosulfuron-méthyl

Mésotrione

Métabenzthiazuron

Métalaxyle

Métamitrone

Métazachlore

Méthamidophos

Méthidathion

Méthiocarb

Méthomyl

Méthoxychlore

Métobromuron

Métolachlore

Métosulam

Métoxuron

Métribuzine

Mévinphos

Naled

Napropamide

Naptalame

Nicosulfuron

Norflurazon

Nuarimol

Néburon

Ofurace

Ométhoate

Oryzalin

Oxadiargyl

Oxadiazon

Oxadixyl

Oxamyl

Oxydéméton méthyl

Oxyfluorfene

PCB 101

PCB 105

PCB 118

PCB 125

PCB 126

PCB 128

PCB 138

PCB 149

PCB 153

PCB 156

PCB 169

PCB 170

PCB 18

PCB 180

PCB 194

PCB 209

PCB 28

PCB 31

PCB 35

PCB 44

PCB 52

PCB 54

PCB 77

Paclobutrazole

Paraquat

Parathion méthyl

Parathion éthyl

Penconazole

Pencycuron

Pendiméthaline

Pentachlorobenzène

Pentachlorophénol

Perméthrine

Phenmédiphame

Phenothrine

Phorate

Phosalone

Phosmet

Phosphamidon

Phoxime

Piclorame

Picoxystrobine

Piperonil butoxide

Pretilachlore

Prochloraze

Procymidone

Profénofos

Promécarbe

Prométhrine

Prométon

Propachlore

Propamocarbe

Propanil

Propaquizafop

Propargite

Propazine

Prophame

Propiconazole

Propoxur

Propyzamide

Propétamphos

Prosulfocarbe

Prosulfuron

Pymétrozine

Pyraclostrobine

Pyrazophos

Pyridabène

Pyridate

Pyrifénox

Pyrimicarbe

Pyrimiphos méthyl

Pyrimiphos éthyl

Pyriméthanil

Pyréthrine

Quimerac

Quinalphos

Quinoxyfen

Quintozène

Quizalofop

Quizalofop éthyle

Rimsulfuron

Roténone

Secbuméton

Simazine

Simazine hydroxy

Spiroxamine

Sulcotrione

Sulfosulfuron

Sulfotepp

Sébuthylazine

Teflubenzuron

Tefluthrine

Terbacile

Terbuméton

Terbuméton-désethyl

Terbuphos

Terbuthylazin

Terbuthylazin déséthyl

Terbutryne

Tetrachlorobenzène-1,2,4,5

Tetradifon

Thiabendazole

Thiazfluron

Thifensulfuron méthyl

Thiobencarde

Thiodicarbe

Thiométon

Thiophanate méthyl

Thirame

Tolylfluanide

Total des pesticides analysés

Tralométhrine

Trflusulfuron-methyl

Triadiminol

Triadiméfon

Triallate

Triasulfuron

Triazamate

Triazophos

Tribenuron-méthyle

Trichlorfon

Trichloro-1,2,3-benzène

Trichloro-1,2,4-benzène

Trichloro-1,3,5-benzène

Trichloronat

Triclopyr

Tridemorphe

Trifloxystrobine

Triflumuron

Trifluraline

Trinéxapac-éthyl

Triticonazole

Tébuconazole

Tébufenpyrad

Tébufénozide

Tébutam

Téméphos

Tétrachlorobenzène-1,2,3,4

Tétrachlorobenzène-1,2,3,5

Tétrachlorvinphos

Tétraconazole

Vamidothion

Vinchlozoline

Zoxamide

 

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:50

concentration-max-01.PNG

 

Dans l’eau du robinet, c’est la limite de concentration acceptable des pesticides ( herbicides, insecticides, raticides, fongicides, … ).

 

(1) prenons une goutte de produit rouge que nous diluons dans un litre d’eau pure, nous obtenons (2) ;

(3) ajoutons 6 gouttes de (2) dans un litre et demi de notre boisson et nous obtenons la concentration de 10 microgrammes par litre : 10 µg/l

 

Le calcul :

 

(1) dans un millilitre on compte 20 gouttes - pour un produit de densité de 1, une goutte a donc une masse de 1/20 ième de gramme soit 0,05 g ou 50 mg ;

(2) on obtient une concentration de 50 mg/l ;

(3) une goutte de (2) c’est 1/20000 ième de 50 mg du produit rouge, soit 2,5µg

 

Conclusion :

 

10 microgrammes, est-ce aussi insignifiant que ce que l’on nous faire croire ?

Est-ce que vous prépareriez ce cocktail pour vos enfants, … pour votre belle mère ?

Pourquoi vos élus sont-ils si indifférents ?

 

A chacun ses jugements, … igepac vous informe.

 

Un litre et demi, c'est la consommation journalière pour un adulte que la législation retient pour admettre qu'à la fin de sa vie, cette concentration de polluant n'aura eu aucun effet néfaste sur sa santé.

 

Recette tolérée de l'eau du robinet :

 

mettez une goutte de pesticide dans un litre d'eau pure et prenez 6 gouttes de ce cocktail par jour !!! Une variante : faites 6 cocktails avec 6 pesticides différents et prenez, par jour, une goutte de chaque.

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 09:22

lemondedu 06 février 2010 - Retrouvez l'intégralité du Monde en HTML

Il existe un lien entre l'exposition des agriculteurs aux pesticides et des anomalies du génome pouvant faire se développer un cancer.

Lors d'un colloque organisé à Marseille, vendredi 5 février, par la Ligue contre le cancer, Bertrand Nadel (Centre d'immunologie de Marseille-Luminy) a présenté des résultats obtenus lors d'une étude (Agrican) lancée en 2005. Ces travaux pourraient déboucher sur une stratégie de dépistage précoce de cancers du système lymphatique.

 

Agrican est une grande étude effectuée auprès des affiliés de la Mutuelle sociale agricole, le régime de sécurité sociale des agriculteurs. Elle comprend un versant épidémiologique, appuyé sur un questionnaire, et un versant biologique, avec des prélèvements sanguins.

 

En 2008, Bertrand Nadel et Sandrine Rouland avaient présenté des travaux montrant un risque plus élevé de cancers lymphatiques chez les agriculteurs. Avec le soutien financier de la Ligue contre le cancer, ils ont poursuivi leurs recherches et obtenu de nouveaux résultats, qui ont déjà été publiés, en juin 2009, dans le Journal of Experimental Medicine.

 

Leur idée était de trouver des biomarqueurs prédictifs, car tous les individus exposés aux pesticides ne développent pas un lymphome. Les chercheurs marseillais ont détecté dans les prélèvements sanguins de plusieurs dizaines de participants à l'étude Agrican des cellules qui en sont normalement absentes et qui représentent les précurseurs des cellules tumorales constituant un lymphome de type folliculaire.

 

ANOMALIE GÉNÉTIQUE

 

"Nous avons mis en évidence des biomarqueurs qui témoignent d'un lien moléculaire entre l'exposition des agriculteurs aux pesticides, l'anomalie génétique et la prolifération de ces cellules, qui sont des précurseurs de cancer. Cet effet est fonction de la dose et du temps d'exposition", résume Bertrand Nadel.

 

En l'occurrence, les chercheurs ont identifié une anomalie génétique : un fragment du chromosome 14 se détache et vient activer un oncogène situé sur le chromosome 18. Les personnes exposées aux pesticides présentent dans certaines cellules sanguines (lymphocytes) cette anomalie génétique de manière beaucoup plus fréquente que les personnes non exposées. L'absence de régulation de l'expression de cet oncogène fait que des cellules qui auraient dû mourir vont proliférer.

 

"Il s'agit là d'une condition nécessaire au développement d'un lymphome folliculaire, mais elle n'est pas suffisante. Il existe d'autres anomalies comme une instabilité générale du génome : deux gènes sont exprimés en même temps alors que normalement pas ils ne le sont pas, ce qui permet aux cellules anormales de résister aux mécanismes de mort cellulaire programmée", explique Bertrand Nadel.

 

L'équipe de Bertrand Nadel, qui espère aboutir à terme à un outil de diagnostic précoce, va désormais étudier une population de personnes ayant développé le même type de lymphome afin de documenter la présence de ces biomarqueurs.

 

Paul Benkimoun

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 20:43

logo-guerir 
 << Un article de guérir du 03 février 2010

 

 


 L'exposition aux pesticides en milieu agricole, ainsi qu'aux dioxines et aux solvants organiques, est considérée comme un facteur de risque accru de lymphomes.

( Le suivi a été réalisé au cours de ces cinq dernières années auprès de 150 agriculteurs exposés aux pesticides. )


Même si le lien de cause à effet est encore débattu, certains chercheurs pensent tenir aujourd'hui la "preuve biologique".

 

 Depuis plusieurs années, le centre d'immunologie de Marseille-Luminy concentre ses recherches sur les liens entre l'exposition des pesticides et les mutations du génome, qui peuvent aboutir à une cancérisation des cellules.

 

En novembre 2008, les chercheurs Bertrand Nadel et Sandrine Roulland avaient dévoilés leurs premiers travaux. Ils montraient que sur une période moyenne de dix ans, les agriculteurs exposés aux pesticides présentaient dans le sang une fréquence de cellules transloquées pouvant être jusqu'à 1 000 fois supérieure à la normale, ainsi qu'une augmentation des lymphocytes B en circulation.

 

La translocation est un échange de matériel génétique entre les chromosomes 14 et 18, qui existe aussi chez des individus en bonne santé, mais qui peut être considérée comme précurseur de cancer.

 

Au lendemain de la Journée mondiale contre le cancer,  présentero le 4 février, Bertrand Nadel et Sandrine Roullandnt l’intégralité de leur étude "Empreintes Moléculaires de précurseurs tumoraux chez les agriculteurs exposés aux pesticides" lors d'un colloque à Marseille. La Ligue contre le cancer, qui finance ces travaux, annonce que cette communication apportera la preuve du lien entre l’exposition aux pesticides et l’origine de cancers.

 

__________________________________________



cocorico
La France est le premier utilisateur
de pesticides en Europe et
le troisième dans le Monde.


Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:49

patrick

Victime des pesticides












Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 13:19


video FR3   video FR32  video FR3 video FR34   video FR35

1 Contamination des êtres humains
2 Conséquences sur les êtres humains
3 Contamination des cétacés
4 Contamination de l'eau dans dans les bouteilles en plastique
5 Un industriel montre du doigt la réglementation légiférée par nos élus

Extraits de
Thalassa du 22 janvier 2010

Vous y découvrirez la contamination de l'Homme par les phtalates
dont la formule est  :
phtalate
vous remarquerez que le noyau benzénique est encore présent ici !!!  ( comme dans tous les pesticides )

benzene_noyau_mortel_couleur.jpg

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article

Présentation

C'est un blog igepac consacré aux pesticides

Recherche

En salle depuis le 10 novembre

severn

 Le nouveau film

 de JP Jaud

Archives