Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 00:01

Dangers des pesticides - France Info - 26 novembre 2010

 

 

Entre les désherbants, les fongicides, les insecticides, La France est la troisième consommatrice au monde de produits phytosanitaires chimiques.

Chaque année, nos agriculteurs en déversent 78.000 tonnes dans leurs champs, et neuf familles sur dix possèdent en plus trois ou quatre sprays à la maison pour éradiquer moustiques ou pucerons.

  

Une utilisation qui a parfois de lourdes conséquences...Le mensuel Marie-Claire est allé à la rencontre de femmes, malades, qui se pensent victimes des pesticides.

  

Leurs histoires sont édifiantes !

 

Elles se sont installées au vert en pensant profiter du bon air de la campagne, elles ont inhalé des pesticides, et puis elles sont tombés malades. Cristina par exemple a acheté une maison dans un hameau du Limousin juste à côté d’une exploitation de pommiers pulvérisés de pesticides parfois plusieurs fois par semaine.

 

Pendant 18 ans, elle a tout respiré et déclenché des problèmes de santé divers, hypothyroïdie que son médecin lie aux pesticides. Elle a aussi appris que les anciens propriétaires de sa maison avaient développé chacun un cancer et que leur fille de 14 ans était morte d’une leucémie inexpliquée.

 

Nous avons rencontré aussi Sabine, qui vit dans un village de l’Isère  Elle a pulvérisé sur son terrain un désherbant, un générique du Round Up, acheté dans le commerce, elle ne savait pas qu’elle était enceinte de quelques semaines, son fils Théo est né en 2007 avec une très grave malformation de l’œsophage. Sabine a la conviction que ce pesticide a provoqué la pathologie de son bébé et s’appuie sur plusieurs études scientifiques sérieuses et récentes.

 

Qu’est ce qui vous a poussé a donner la parole à toutes ces femmes ?

 

Parce qu’elles posent des questions simples, graves, et qui concernent tout le monde : Pourquoi la France n’applique-t-elle pas le principe de précaution en interdisant les pesticides ou du moins ceux dont on sait pertinemment qu’ils sont dangereux pour la santé ? Pourquoi n’existe il pas des zones tampons, c’est-à-dire des zones de sécurité autour des habitations ou les agriculteurs n’auraient pas l’autorisation de pulvériser ? Il faut rappeler qu’il y a en France 350.000 nouveaux cas de cancers par an, une véritable explosion, et que le lien entre cancers et pesticides a été prouvé, notamment en 2010 par le Centre d’Immunologie de Marseille.

 

Et il n’y a pas que les cancers.

Les pesticides seraient responsables de nombreuses autres maladies ?

 

Oui. Les insecticides domestiques, par exemple, sont fortement suspectés par l’Inserm (2009) de provoquer leucémies et tumeurs cérébrales chez les enfants. L’Agence Française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET), en mars 2009 a précisé que « les principaux effets sur la santé des résidus de pesticides concernaient les cancers mais aussi les troubles de la reproduction et les maladies neurodégénératives » type Parkinson.

 

Pourtant, de nombreux pesticides accusés par les scientifiques d’être dangereux restent en vente libre ?

 

Oui. Il faut savoir que les autorisations de mise su le marché en France sont délivrées par le ministère de l’Agriculture, et non pas par son collègue de la Santé, et que le lobbys des pesticides est influent.

 

On peut parler des herbicides à base de glyphosate, genre Round-Up. C’est l’herbicide le plus vendu en France et dans le monde. Des dizaines d’études ont prouvé qu’il perturbait le système hormonal, nécrosait l’ADN, induisait des malformations congénitales... Les chercheurs qui dénoncent sa toxicité sont non seulement contredits par les industriels qui publient eux-mêmes de pseudos expertises, mais aussi parfois malmenés.

 

Le Pr Carrasco a ainsi été menacé de mort dans son pays, l’Argentine. En France le scientifique Gilles-Eric Seralini est , lui, actuellement l’objet d’une campagne de dénigrement violente après ses études sur Monsanto, le fabriquant du round up

 

Comment se positionnent les pouvoirs publics sur ces pesticides ?

 

En théorie ils ont le pied sur le frein.

 

La France s’est engagée à réduire les pulvérisations de pesticides dans les lieux publics et à en diminuer l’usage de moitié dans agriculture d’ici à 2018 « si possible ». En pratique, ce n’est pas demain la veille. Dès la rentrée 2010, le ministre de l’agriculture a réclamé la révision de cet objectif.

 

Le président de la République, lui, a estimé lors du dernier salon de l’agriculture que l’environnement, je cite, “ça commençait à bien faire”.

 

Lors du vote de la loi Grenelle II, l’été dernier, la publicité pro-pesticides à destination du grand public n’a pas été interdite alors que ce devait être le cas.

 

Beaucoup d’observateurs voient dans ces reculs des fleurs faites aux lobbys des phytosanitaires et pense que l’on rejoue avec les pesticides le scénario de l’amiante.

 

Une chape de plomb comme pour l’amiante ?

 

Ces femmes malades que vous avez rencontrées, ont des difficultés à se faire entendre ?

 

Oui. Elles se heurtent à deux difficultés principales : établir un lien irréfutable entre leur maladie et les pesticides , et puis être crues !!!.

Cristina est ainsi passé pendant des années pour une emmerdeuse dans son village, les gendarmes l’ont dissuadé de porter plainte ; soutenue par une asso écolo elle va porter son affaire devant les tribunaux en 2011.

Quant à Sabine, qui a pulvérisé un générique du Roud Unp dans son jardin et dont l’enfant est né malformé, elle a interpellé par courrier quatre ministres et le président de la république. Sans aucune réponse. Son fils de trois ans a déjà subi 32 opérations chirurgicales.

 

Le secteur des produits phytosanitaires, lui, affiche une belle santé : plus de deux milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009, rien qu’en France.

   logo-france-info.PNG

L'émission - audio de 6 minutes >>

 http://www.dailymotion.com/video/xfxlpo_des-femmes-malades-des-pesticides-france-info-nov-2010_news

 

__________________________________________________

 

Source écrite :

http://www.france-info.com/chroniques-modes-de-vie-2010-11-26-dangers-des-pesticides-499629-81-179.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Pesticides : divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

C'est un blog igepac consacré aux pesticides

Recherche

En salle depuis le 10 novembre

severn

 Le nouveau film

 de JP Jaud

Archives