Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 22:53

 

Les AMAP ( Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne  - solidarité entre agriculteurs bios et consommateurs ) sont en plein développement, il y a une forte demande mais les producteurs sont souvent absents.

 

Un tour d'horizon sur l'AMAP

 

En achetant à l’avance ses récoltes, les adhérents d’une AMAP soutiennent un agriculteur face aux pressions financières. Mais pas seulement ! Les AMAP, ce sont aussi des paniers de saison remplis de produits frais, savoureux et sains…

 

L’AMAP, une association gourmande et solidaire…

 

Le terme AMAP désigne une « association pour le maintien d'une agriculture paysanne ». Elle organise une vente directe du producteur au consommateur. L’originalité des AMAP, c’est qu’il y a un véritable contrat entre le producteur et ses clients. En fait, en adhérant à l’AMAP, le consommateur achète la production de l’agriculteur pendant une durée donnée. Le plus souvent, le contrat d’AMAP couvre une saison (6 mois).

 

Ainsi, par le biais de l’AMAP, un lien privilégié s’établit entre le consommateur et son « fournisseur ». Avec une production déjà vendue, le producteur peut travailler dans des conditions plus sereines.

 

panier-AMAP.PNG

 

Le panier de saison de l’AMAP

 

En adhérant à une AMAP, les consommateurs achètent une part de la récolte plusieurs mois à l’avance. Ils reçoivent ensuite des paniers, à un rythme défini par le contrat d’AMAP. Le plus souvent, les AMAP distribuent 1 panier par semaine. Il s’agit de produits locaux, frais et forcément de saison.

 

D’autre part, la charte des AMAP impose au producteur de ne pas utiliser d’engrais ni de pesticide de synthèse. De nombreuses AMAP sont d’ailleurs certifiées en agriculture biologique. La grande majorité des AMAP sont fondées sur l’agriculture et proposent des paniers de fruits et de légumes.

 

Mais, de plus en plus, les paniers se diversifient. Une même AMAP peut en effet regrouper plusieurs producteurs de produits différents. Certaines AMAP procèdent aussi à des échanges afin de diversifier leurs paniers. On peut donc trouver des œufs, du lait, du miel, des fromages, des viandes, et toutes sortes de produits d’origine fermière.

 

L’AMAP, une histoire d’engagement

 

Ce n’est pas pour rien que l’on parle de contrat d’AMAP. Il y a un véritable engagement réciproque entre l’agriculteur et les consommateurs. Les adhérents de l’AMAP libèrent l’agriculteur d’une certaine pression financière en achetant une part de ses récoltes à l’avance. Cela est d’autant plus vrai qu’ils le protègent des intempéries.

 

Avec le système de l’AMAP, les consommateurs supportent le risque avec l’agriculteur. De son côté le producteur s’engage à diversifier sa production de façon à proposer des paniers suffisamment variés. Il doit évidemment livrer les paniers au lieu et à l’heure convenue. Il s’engage aussi à prendre en compte les remarques et les besoins des consommateurs. Il peut aussi répondre à leurs questions sur le travail agricole. Certains producteurs sont d’ailleurs en recherche de ce lien, et vont jusqu’à proposer des recettes adaptés aux légumes du panier.

 

Les avantages et les inconvénients de l’AMAP

 

Evidemment, pour les producteurs, les AMAP permettent une plus grande sécurisation financière. Les agriculteurs apprécient aussi la valorisation de leur métier à travers ce lien direct avec les consommateurs. Pour les consommateurs, l’adhésion à une AMAP permet d’acheter des produits d’une très grande fraîcheur à des prix équivalents généralement les grandes surfaces.

 

C’est aussi une action citoyenne et solidaire, doublée du plaisir d’un retour à la terre grâce à ce lien étroit avec l’agriculteur. Cependant, le système de l’AMAP peut ne pas convenir à tout le monde, car on ne peut pas choisir le contenu de son panier. Il faut donc aimer la plupart des fruits et des légumes, et ne pas avoir peur de la nouveauté !

 

Le saviez-vous ?

 

Il existe des AMAP « sociales », dans lesquelles certaines catégories sont prioritaires (étudiants, chômeurs…).

 

Source Bloc.com : http://www.bloc.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

C'est un blog igepac consacré aux pesticides

Recherche

En salle depuis le 10 novembre

severn

 Le nouveau film

 de JP Jaud

Archives