Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 09:41

  OUI, ... déjà pour observer !  


23 novembre 2009
Le Ministère de la Santé annonce par un communiqué de presse la création du PNRM (
Plan National sur les Résidus de Médicaments dans l’Eau )

Afin d’élaborer le Plan National sur les Résidus de Médicaments dans l’Eau (PNRM) un comité national de pilotage est mis en place afin de permettre une concertation avec les institutionnels, chercheurs, professionnels de santé et également associations de professionnels, d’usagers, de malades et de défense de l’environnement, mais aussi industriels. Le but dans un premier temps est d’élaborer un plan cohérent et impliquant tous les acteurs concernés, puis de suivre et de rendre compte du degré d’avancement des mesures qui auront été prises et de proposer d’éventuelles adaptations.

 



<< Pour en savoir plus



_________________________________________

La pollution de l'eau par les médicaments au JT de FR2 ( début 2009 )

 

Pollution de l'eau par les médicaments : les résidus de médicaments (antibiotiques, antidépresseurs, pilules contraceptives, etc.) sont présents dans les rivières et les nappes phréatiques car les stations d’épuration sont incapables de les supprimer.

 

Très bien, mais pourquoi les pesticides ( tout aussi dangereux et plus présents ) ne mobilisent pas autant nos politiques ?



_________________________________________


Complément Terre, une émission de Direct8 : la nature souffre de nos médicaments

 

avec Pierre Cassart,  porte-parole de l’AFSCA : Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire -  www.afsca.be


Christian Portal, porte-parole de l’ACECOMED : Action pour une médecine écologique
www.medecine-ecologique.info

 

Gael Virlouvet, ingénieur à l’ANMV : Agence Nationale des Médicaments Vétérinaires


 Au sein de l'AFSSA ( Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments www.afssa.fr
 ), l'ANMV est en charge des autorisations de mise sur le marché des médicaments vétérinaires, du contrôle des établissements pharmaceutiques vétérinaires, du contrôle de la qualité des médicaments vétérinaires, et de leur suivi à travers la pharmacovigilance.

 






En peu de temps, les vrais problèmes de pollution sont soulignés.

En particulier, une évidence qu'essaye igepac de médiatiser :
les usines de traitements des eaux usées,
tout comme les fosses septiques,
ne permettent pas
d'empêcher les produits chimiques
de se répandre dans la nature

( rivières et nappes phréatiques ).

             
( un article proposé par notre ami Eugène )

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Cancer & Pesticides
commenter cet article

commentaires

Christian Portal 25/01/2010 21:18


Bonjour,

Je vous signale que depuis cette émission, j'ai écrit un livre que je vous invite à lire « Pour une médecine écologique » paru aux éditions Alphée*Jean-Paul Bertrand le 7 mai 2009.

Ce livre fait le bilan des méthodes de soins en mettant en perspective les questions de pollution par les médicaments. En effet, dans le cadre d’une réflexion écologique globale, on peut constater
que la médecine se place toujours du côté des solutions et semble, par principe, être exonérée de responsabilités dans la crise écologique. Pourtant, au même titre que l’agriculture
conventionnelle, elle est très coûteuse, d’une efficacité (rapport entre les moyens investis et des résultats sur le long terme) contestable et surtout, maintenant, très polluante.

Tous ces éléments devraient conduire la communauté à plus d’esprit critique à l’égard de cette activité humaine qui, non seulement, ne souffre pas d’être critiquée mais, en outre, continue de
bénéficier, de la part du public, des médias et des sphères du pouvoir, d’un statut que rien ne semble pouvoir changer.

Toutes les activités humaines sont plus ou moins revisitées au travers d'une analyse écologique critique mais la seule qui en réchappe est la médecine conventionnelle moderne. Cela pourrait avoir
de fâcheuses conséquences tant en terme de résultats thérapeutiques que d’impacts sur l’environnement. C’est cette étude à laquelle je me livre dans mon ouvrage.

Cordialement

Christian Portal


Pierre PETIT 20/07/2011 13:19



Veuillez excuser igepac du très long retard de publication de ce commentaire ( Pb technique ).



Présentation

C'est un blog igepac consacré aux pesticides

Recherche

En salle depuis le 10 novembre

severn

 Le nouveau film

 de JP Jaud

Archives